Parents de sportifs, quelques erreurs à éviter

27 Feb
0 comment

Par Margaux Debout, Instructrice pour Tic Tac Gym

On ne le répétera jamais assez, le sport est bon pour la santé. Inciter son enfant à pratiquer un sport devrait d’ailleurs être un devoir fondamental pour les parents. Et pourtant, le côté bénéfique de l’activité peut parfois être mis de côté en raison de l’attitude des parents. Pression, désintéressement, manque de confiance envers l’entraîneur, et ainsi de suite. Nombreuses sont les erreurs pouvant être commises par des parents qui veulent pourtant bien faire ou qui peuvent s’emporter dans l’action du moment.

Voici donc quelques erreurs à éviter pour ne pas perdre l’aspect récréatif du sport.

L’erreur qui me semble la plus courante concerne le manque d’intérêt de certains parents pour le sport que pratique leur enfant. Il ne faut pas oublier, que pour un enfant la chose la plus importante est le regard de ses parents.

On ne vous demande bien évidemment pas de devenir un expert des règles de son sport, de scander son nom dans les tribunes, etc., mais simplement d’être présent.

Même si vous préféreriez profiter de votre grasse matinée ou que vous aviez bien d’autres choses plus intéressantes à faire ou devant être fait pour votre roulement quotidien ; votre présence, et votre réelle attention sont une énorme source de motivation pour votre enfant. Être là, l’encourager, lui remonter le moral en cas de défaite et le féliciter de ces efforts ; voici ce qui convient le mieux pour votre enfant. La présence lors des entraînements ou des compétitions doit également s’accompagner d’une attention particulière de votre part. Lors de ces événements, soyez à l’écoute des émotions de votre enfant. Si vous ressentez un manque d’entrain et d’enthousiasme de sa part, discutez-en avec lui et n’hésitez pas à le diriger vers la pratique d’une activité qui serait non compétitive.

La seconde erreur qu’il convient d’aborder est la pression, souvent indirecte, provenant des parents. Certaines personnes ont besoin de pression pour pouvoir avancer dans la vie, mais d’autres personnes s’effondrent face à elle. Un enfant ne réagit pas comme un adulte lorsqu’il fait face à la pression et elle est donc très souvent néfaste. On peut, et même on doit pousser son enfant, l’inciter à se dépasser et lui donner l’envie de s’améliorer. On ne doit cependant pas lui imposer un seuil de réussite, le rabaisser en cas d’échec ou bien alors procéder à des punitions en cas de non-atteinte des objectifs fixés.

En plus d’exercer une pression constante sur votre enfant vous jouerez un rôle négatif dans la construction de l’estime qu’il se fait de lui. Beaucoup de parents pensent à tort qu’en ayant des paroles fortes et blessantes, l’enfant va réagir. En agissant de la sorte, vous avez plus de chance de rendre votre enfant malheureux et moins confiant dans la vie. Tentez donc de lui démontrer comment bien gagner et bien perdre. C’est probablement là votre plus grand défi. Il faut apprendre à votre enfant à gagner tout en restant humble et à perdre sans ressentir un sentiment de honte ou de frustration !

La troisième erreur qui mérite d’être citée concerne le fait de saper l’autorité des entraîneurs. Tous les entraîneurs ne sont pas bons, certes. Il arrive que certains coachs commettent des erreurs puisque comme on dit, l’erreur est humaine. Toutefois, ces erreurs ne rendent pas légitimes les attaques verbales dont ils peuvent être victimes de la part des parents. N’oubliez pas que le coach représente l’autorité lors des cours, des matchs ou des pratiques. Cette autorité doit être respectée. Si vous êtes en désaccord avec certains faits, n’hésitez pas à en parler de façon respectueuse avec la personne concernée. Mais le plus important est d’avoir confiance en l’entraîneur de votre enfant pour que ce dernier ait également confiance en lui !

Les bienfaits d’un sport ou d’une activité physique dépendent donc en grande partie des parents. Si pour vous, la victoire à tout prix est la seule source de motivation dans un sport les chances que votre enfant s’épanouisse pleinement dans son activité seront relativement faibles. Poussez-le à donner le meilleur de sa personne et à voir dans cet accomplissement une victoire personnelle. Votre enfant aura alors confiance en ses capacités, sera fier de lui et prendra vraiment plaisir à revêtir sa tenue de sport !

 

Leave your thought