L’approche multisport pour le bon développement de l’enfant

20 Aug
0 comment

Par Margaux Debout, Instructrice pour Tic Tac Gym

Aujourd’hui, nombreux sont ceux pensant que spécialiser leur enfant dès leur plus jeune âge est une bonne chose. Il est en effet de plus en plus courant de voir des enfants de 5 ans se spécialiser dans un sport, pour ensuite le pratiquer durant toute leur jeunesse, jusqu’à atteindre l’excellence. Et pourtant, de nombreuses études tendent à démontrer les méfaits d’une spécialisation trop rapide et les problèmes qu’elle pose au niveau du développement de l’enfant et de sa santé.

Les risques d’une spécialisation précoce chez les jeunes

Plusieurs méfaits sont à pointer du doigt en ce qui concerne la spécialisation précoce. Le premier, et non des moindres, concerne tout d’abord les blessures. Face à une répétition intensive de mouvements spécifiques, les jeunes enfants spécialisés dans un sport sont davantage touchés par des blessures liées aux structures des tissus (os, muscles, tendons). Le second danger qui mérite d’être cité concerne les impacts psychologiques. Diverses études ont en effet démontré une augmentation du stress, de l’anxiété ainsi qu’un état d’épuisement psychologique lors d’une spécialisation sportive précoce d’un enfant. Cette pression et le manque d’amusement pourraient d’ailleurs conduire à un dégoût voire à l’abandon précoce du sport pratiqué. Pour finir, lorsque l’on essaie de spécialiser un enfant tôt dans un seul sport cela vise l’acquisition d’une motricité très spécifique au détriment du développement global de l’enfant. Le grand risque est alors de placer plus tard l’enfant face à une barrière de compétences qui rendra l’accession aux stades supérieurs ou à de nouveaux sports plus difficile. Face aux divers risques qu’implique une spécialisation précoce, l’approche multisport est donc à promouvoir.

Les bienfaits d’une approche multisport

Une approche multisport sous-entend la pratique d’une multitude d’activités et de sports au cours de l’enfance. Comme expliqué précédemment ; pratiquer divers sports favorise considérablement le développement des habiletés, en plus de réduire les risques de blessures ou de dégoût. En pratiquant plusieurs sports, les enfants développent souplesse, stabilité du tronc, force, endurance, vitesse, tant de critères fondamentaux pour exceller dans un domaine par la suite. En effet, la gymnastique apportera souplesse et force, tandis que le soccer ou le hockey seront nettement plus bénéfiques d’un point de vue de l’endurance et de la rapidité.

Toutefois, les critères physiques ne sont pas les seuls bénéfices de l’approche multisport. Parmi eux, il convient également de mentionner le bienfait de cette approche sur la confiance en soi. Chaque enfant dispose de différentes habilités leur permettant de se distinguer dans tel ou tel sport. L’aspect multisport permet donc à chaque jeune de se sentir valorisé et en confiance à un moment donné.

Pour finir, en enseignant le multisport, le plaisir passe avant tout. C’est alors l’occasion pour les plus jeunes de découvrir le plaisir d’être actif et de bouger de par le sport. L’approche multisport marque très souvent le point de départ d’une vie active caractérisée par des habitudes saines. Par cette approche et par le plaisir qu’elle va procurer aux enfants, leurs chances de trouver une activité qui les gardera actifs toute leur vie seront alors décuplées.

L’importance de la gymnastique dans l’approche multisport

Chaque sport peut être bénéfique pour l’enfant et il est important de prendre en considération les apports de chacun. Bien que certains développent plusieurs capacités, elles ne sont pas nécessairement applicables à d’autres sports. En revanche, d’autres offriront des compétences fondamentales pour tous les autres sports. C’est notamment le cas de la gymnastique. En effet, l’un des premiers apports de ce sport, et non des moindres, concerne la coordination. La coordination motrice correspond à la capacité d’effectuer des gestes précis dans l’espace. Elle implique donc des enchaînements de gestes particuliers, la définition même de la gymnastique ! Par ailleurs, cet équilibre, qui est fondamental à la pratique de tous les sports, mais aussi dans la vie quotidienne, s’acquiert également par la pratique de la gymnastique. Au fil des séances, l’enfant appréhende de mieux en mieux son corps et adapte ses gestes en fonction de l’environnement dans lequel il se trouve (au sol ou sur la poutre). Pour finir, la gymnastique est également un sport axé autour de la répétition et donc de la persévérance, une façon de penser primordiale dans le domaine sportif.

En définitive, si vous recherchez une activité pleine de bénéfices et apportant du plaisir à votre enfant, choisissez l’approche multisport ! Votre enfant en ressortira que plus fort.

 

Leave your thought