La gymnastique, un sport de filles : Stop les préjugés !

20 Aug
0 comment

Par Margaux Debout, Instructrice pour Tic Tac Gym

Beaucoup trop de personnes associent un sport à un genre bien précis. Ainsi, les sports qui requièrent force agressivité et compétitivité sont davantage perçus comme des sports pour garçons tandis que ceux exigeant de la douceur, de la grâce ou encore de la souplesse seraient des sports exclusivement réservés aux filles.

Aujourd’hui, j’aimerais donc revenir sur un point qui me tient tout particulièrement à cœur ; car non, la gymnastique n’est pas un sport de filles ! Depuis mon arrivée au gym, de nombreux parents m’ont tenu ce discours, mais il est important de comprendre que cette idée de « sport de filles » n’est qu’une simple perception non fondée.

Pour commencer, je tenais donc à rappeler que la gymnastique est un sport mixte comprenant différents agrès bien distincts. Les garçons s’exercent donc sur six appareils que sont les anneaux, le saut, la barre fixe, les barres parallèles, le sol et les arçons. Les filles quant à elles s’entraînent sur quatre appareils : les barres asymétriques, le sol, le saut et la poutre. Les agrès féminins requièrent davantage d’équilibre, de souplesse alors que pour les garçons les routines se basent sur la force et la puissance. Face à cette différence d’agrès, nous pourrions donc presque dire que nous faisons face à deux sports bien différents.

Ensuite, je tenais tout simplement à souligner que la gymnastique est un sport polyvalent, particulièrement recommandé chez les jeunes dans la mesure où c’est un sport permettant de travailler l’ensemble des bases indispensables à n’importe quel autre sport. Il permet en effet de travailler sa force, son équilibre, sa souplesse, sa coordination et le dépassement de soi. Il est donc recommandé à tous les parents d’inscrire leurs enfants, fille comme garçon, à des cours de gym s’ils souhaitent leur offrir de bonnes aptitudes sportives pour la suite.

Pour finir, j’aimerais simplement mettre en garde certaines personnes, qui sans pour autant s’en rendre compte, véhiculent une idée faussée de la gymnastique. Le premier vecteur des stéréotypes est sans aucun doute l’éducation et le choix des pratiques sportives et de loisirs dès le plus jeune âge. En associant un genre à ce sport, on peut dissuader son enfant de pratiquer cette activité alors que ce dernier aurait eu le goût de la pratiquer. Il est donc important pour les parents de présenter à leur enfant tous les sports sur un pied d’égalité.

Aujourd’hui, il me semble que la pratique de sports jugés plus masculins par des filles est davantage acceptée que l’inverse, comme si une fille s’élevait en exerçant un « sport de gars » tandis qu’un garçon se diminuerait en faisant l’inverse. NON ! Expliquez à votre garçon tous les bienfaits du soccer ou du basket, mais aussi ceux de la gymnastique ou encore de la danse. N’oubliez pas que les enfants sont déjà particulièrement méchants entre eux et que le plus important est que vous preniez en considération le choix de votre enfant et que vous le souteniez, peu importe ses choix sportifs. Si vous soutenez votre enfant, il aura alors toute l’énergie nécessaire pour passer au-dessus des préjugés sportifs dont souffre la société.

Votre garçon voulait faire de la gymnastique ? Venez essayer une session de gymnastique dans nos classes mixtes du Tic Tac Gym et vous verrez que votre garçon va adorer ! Plus que ça, il en ressortira même avec une meilleure coordination, des muscles fatigués et une confiance en soi gonflée ! Alors, n’attendez plus !

Leave your thought